[./histoire.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Quis nostrud exerci tution ullam corper suscipit.
Retour
Marie-Françoise Labrosse et Jean Jamme
par Damase Toupin

à ma petite fille Karine


Jean Jamme est à mon sens une grande figure, une sorte de Moïse de notre histoire familiale. C'était le plus jeune fils de Thomas et d'Angélique. Lorsque la guerre entre la France et l'Angleterre prit fin en 1760, il était âgé d'une dizaine d'années. Sauf pour Michel son frère aîné, plus vieux d'une douzaine d'années, aucun membre de la famille n'était en âge de porter les armes. On a donc l'impression que, contrairement à ce qui s'était passé lors de la guerre contre les Iroquois, toute la période de la Guerre de Sept ans s'écoula sans que les Jamme n'en paraissent affectés.

Toutefois, lorsque la guerre prit fin en 1760, la pression démographique amena graduellement le milieu à accélérer l'oeuvre de colonisation déjà entreprise. Dès 1768, et dans les années qui suivirent, quelques résidents obtinrent des concessions hors de l'île dans la seigneurie de M. Dumont. La progression du défrichement atteignit graduellement l'extrémité ouest de l'île de Montréal, et l'île Jésus fut, à toute fin pratique, pleinement occupée...    (Texte intégral en PDF)